Cape Town 2016 #2

Entre architecture, mémoire et nouvelle ségrégation (suite)


 

On ne peut que se réjouir de voir ce patrimoine architectural sauvé de la destruction. En revanche il est désolant de constater le phénomène de gentrification qui l’accompagne, un phénomène largement en cours partout dans le monde, avec ceci de particulier à Cape Town, ville blanche à la pointe de l’Afrique, est qu’il rappelle les pires moments de l’apartheid. On aurait pu espérer que, forts des enseignements du passé, les pouvoirs publics auraient pris soin de mettre en place des “garde-fou“ pour protéger les plus faibles et leur permettre de rester en ville… il n’en est rien. Les populations qui vivent dans ces quartiers depuis plusieurs décennies, Xhosa, Coloured, Indiens… et qui n’ont plus les moyens de rester, sont chassés inexorablement. Aujourd’hui, Woodstock et Observatory. Ce ne sont que quelques exemples. Demain, Bo-Kaap et Salt River…

En arrivant au Cap, après plusieurs séjours et l’intention de m’y installer durablement, j’avais cru discerner une forme d’énergie positive, sans frontières de couleur, une envie partagée par tous de contribuer à faire de ce pays un nouveau modèle. Une société ouverte et équilibrée, où chacun aurait sa chance. Aveuglé par la beauté du site, rassuré par le sentiment de sécurité qui contraste avec le reste du pays… Par naïveté ou oubli, j’ai voulu croire dans la volonté (ou la capacité) des populations dominantes d’inventer un nouveau pacte social pour réparer un peu des injustices du passé. Peut être les futures générations y parviendront un jour, celles qui partagent les mêmes écoles, même si elles ne bénéficient pas du même point de départ…

(En ces années, Le Cap me semble être un exemple parmi d’autres de ce qu’il y a de plus brutal dans les politiques économiques et sociales qui dominent partout dans le monde… Cape Town, loin des clichés et de la propagande touristique, me parait être “laboratoire“ des politiques en cours ou à venir dans le reste du globe… Ou comment instaurer (ou prolonger) une forme de séparation, d’apartheid, sans en avoir l’air…)

OB