Horizons lents

Simplement planter son derrière dans le sable…Laisser la brise caresser nos sens. Ne plus penser à rien. Fermer les yeux très fort. Quelques minutes d’écoute dans le noir. Se remplir. Se laisser envahir par ses propres images de l’étendue immense. Enfin, rouvrir les yeux… Et trouver que l’océan est au ralenti !

 

 


Rolleiflex T et films Kodak Portra 160 (périmés !)… développés chez PCP à Paris.